Osteopathie.be Contact Details:
Main address: Avenue Charles Madoux, 59 B-1160 Bruxelles (Auderghem), Belgique
Tel: + 32 2 512 35 89, E-mail: info@osteopathie.be
  1. Définition, principes et histoire de l'Ostéopathie
  2. Je suis un professionnel de la santé
  3. Ostéopathie
Connexion AccueilFAQContact
Français  -  Nederlands
ConnexionMot de passe oublié
Menu
FR  -  NL
Banniere Site Internet
Ostéopathie  >  Je suis un professionnel de la santé  >  Définition, principes et histoire de l'Ostéopathie

Définition, principes et histoire de l'Ostéopathie

Ostéopathie  >  Je suis un professionnel de la santé  >  Définition, principes et histoire de l'Ostéopathie
Définition, principes et histoire de l'Ostéopathie
FacebookGoogle PlusMailShareLinkedInTweeter

Définition de l'ostéopathie


“L'ostéopathie est une approche diagnostique et thérapeutique manuelle des dysfonctions de mobilité articulaire et tissulaire en général dans le cadre de leur participation à l'apparition des maladies.”
Académie d'Ostéopathie de Belgique asbl

“Osteopathy is a system of medicine that emphasizes the theory that the body can make its own remedies, given normal structural relationships, environmental conditions, and nutrition. It differs from allopathy primarily in its greater attention to body mechanics and manipulative methods in diagnosis and therapy.”
World Health Organization (WHO)

"L'osteopathie est une approche manuelle diagnostique * et thérapeutique des pathologies. Dans le cadre d'une prise en charge en première ligne des patients, elle s'adresse exclusivement aux dysfonctions de l'appareil locomoteur et du système nerveux périphérique. Les pathologies qui n'entreraient pas dans la définition susmentionnée ne peuvent être prise en charge qu'en seconde ligne"
* on entend par "diagnostique" une hypothèse de travail dans le processus de diagnostic
Chambre d'Ostéopathie (avis K2)


Les principes et l'identité de l'ostéopathie


L’approche ostéopathique est basée sur la prise de conscience de l’unité du corps et de l’esprit, de l’autorégulation du corps humain et des liens réciproques entre la structure et la fonction.

Les informations résumées, que nous donnons ci-dessous, sur certaines caractéristiques de l'ostéopathie ne sont certainement pas exclusives à la profession mais elles appartiennent néanmoins à son cadre conceptuel et déterminent son identité :


  • une pratique clinique spécifique qui se limite essentiellement à l’usage des mains dans un but diagnostique et thérapeutique ;
  • la forte relation entre la structure et la fonction chez le patient/usager de la santé à laquelle est couplée la grande valeur que l'on attache au système locomoteur ;
  • la mise au premier plan du patient/usager de la santé et non de la maladie (patient-centered et non disease-centered) ;
  • l'importance majeure de la restauration de la fonction ;
  • une grande confiance dans les propres forces de guérison du corps ;
  • la mise au premier plan de la santé et de la responsabilité propre au patient/usager de la santé dans celle-ci.


Histoire de l'ostéopathie


Andrew Taylor Still (Virginie ° 1828, † 1917 Kirksville) est le fondateur de l'ostéopathie. Suivant l'exemple de son père, il devient médecin et pratique d'abord la médecine telle qu'on lui a enseignée pendant une vingtaine d'années. La perte de plusieurs de ses enfants lors d'une épidémie de méningite cérébro-spinale le convainc de la nécessité de réformer la médecine. Durant la guerre de Sécession (1861-1864), il exerce comme chirurgien de campagne du côté des Unionistes. Suivant les règles de son maître à penser (John Wesley), il observe la nature, dissèque des cadavres d'indiens Shawnee et des animaux qu'il chasse. Il étudie aussi la médecine des Shawnees, dont un certain nombre de manipulations articulaires.
Sa doctrine médicale est un mélange de métaphysique et de spéculations mécanicistes qui découlent de ses observations. Pour lui, la maladie survient lorsqu'un blocage empêche la bonne circulation sanguine. Les contractions des muscles et les déplacements des articulations sont responsables de la mauvaise circulation de ce fluide vital. Still confirme ses théories par ses résultats cliniques et non par une méthode expérimentale. Incompris de ses collègues, il fonde le premier collège d'ostéopathie à Kirksville en 1892 ("American School of Osteopathy").

À ce jour, il y a 23 COMS (College of Osteopathic Medicine) qui ont formé environ 60.000 DO's. Ils font partie intégrante des soins de santé primaires et peuvent également se spécialiser dans diverses branches de la médecine.
Avec près de 100.000 ostéopathes actifs en l'an 2020, l'ostéopathie est une des professions médicales qui se développe le plus rapidement dans le système de santé américain.


L'ostéopathie en Europe


L'ostéopathie en Europe et dans le reste du monde a connu une évolution fort différente.
John Martin Littlejohn (1865-1947) est celui qui introduit l'ostéopathie en Europe. Il étudie d'abord le droit, la philologie orientale, la théologie mais aussi l'anatomie et la physiologie à l'Université de Glasgow.
En mauvaise santé, il émigre en Amérique en 1892 où il se fait soigner par A. T. Still. Il est fort impressionné par son rapide rétablissement. Still lui offre un poste de professeur en médecine générale et Littlejohn décide de devenir ostéopathe. Littlejohn s'inscrit au Collège de Kirksville et en devient très vite le doyen. Il entre en conflit avec Still sur les matières de base à enseigner.

En 1900, Littejohn fonde le Collège d'Ostéopathie de Chicago. En 1913, il retourne en Angleterre et en 1917, il fonde la British School of Osteopathy.

L'ostéopathie est finalement régularisée comme profession à part entière, en 1993, par la signature du "Osteopaths Act". Le General Osteopathic Council (GOsC) est élu pour réglementer l'ostéopathie au Royaume-Uni, pour enregistrer les praticiens, pour protéger les patients et pour promouvoir la profession. Aujourd'hui, les collèges d'ostéopathie anglais sont rattachés aux structures officielles de l'enseignement supérieur.

D'Angleterre, l'ostéopathie arrive en Europe continentale. Après la France et plus tard la Belgique, elle conquiert le reste de l'Europe.
Trouver un ostéopathe :
Service de garde
Dispensaires