Débuter comme ostéopathe

L’ostéopathie est une profession libérale non réglementée. Si son cadre légal est encore trop peu défini, il existe cependant des conditions à prendre compte avant de s’installer. Certaines obligations sont liées au statut d’indépendant, d’autres aux professions médicales.

Avant d’entreprendre votre projet, prenez contact avec l’union professionnelle des ostéopathes !

Le début votre carrière

  • Si les grosses villes brassent une population plus importante sur un territoire moins étendu, il y a par contre moins d’implantation d’ostéopathes dans les zones rurales. Il est donc important de bien identifier et qualifier les caractéristiques du lieu où vous désirez vous implanter.

  • Vous désirez installer votre cabinet chez vous ? Les conditions urbanistiques varient selon les régions et communes. Vérifiez les conditions urbanistiques auprès de l’administration. Ce lieu, destiné à recevoir du public, parfois à mobilité réduite est soumis à de nombreuses règles et réglementations qu’il convient de respecter.

  • Location ou collaboration ? Si partager un cabinet offre de nombreux avantages en termes financiers ou humains, un contrat peut inclure des conditions restrictives. Des règles de TVA peuvent s’appliquer sur les frais partagés.

  • La majorité des ostéopathes choisissent de travailler en personne physique. En fonction de votre projet, créer une société peut cependant être une option juridique intéressante, spécialement si vous cherchez des collaborateurs. Si l’ostéopathie n’est pas assujettie à la TVA, d’autres services peuvent l’être.

  • Avant de démarrer comme professionnel, vous devrez demander votre n° d’indépendant dans un guichet d’entreprise, vous affilier à une caisse d’assurance sociale et payer des cotisations sociales trimestrielles. Cette cotisation vous donne droit à des avantages tels que les allocations familiales, le congé de maternité, les interventions en cas d'incapacité de travail et la retraite.

  • Afin de bénéficier des prestations de l’assurance maladie-invalidité en tant que travailleur indépendant, vous devrez ensuite vous inscrire au sein d’une mutuelle. Attention, en tant qu’indépendant, certaines assurances privées complémentaires pourront aussi s’avérer utiles ou judicieuses.

  • Soucieuse de l’intérêt général des professionnels qu’elle cautionne et d’une meilleure protection du patient, Osteopathie.be a de son côté, voulu innover en matière d’assurance en créant, avec les professionnels de l’assurance, un programme spécifique à la profession d’ostéopathe, exclusivement réservé à ses membres. : RC professionnelle, Protection juridique, aléa thérapeutique et défense fiscale.

  • Afin d’optimiser votre temps de travail, il existe différents outils à votre disposition : logiciel de gestion de patientèle, gestionnaire d'agenda groupé... Vous pouvez faire appel à un secrétariat extérieur pour déléguer des tâches de gestion. Un agenda en ligne peut aussi s’avérer une solution efficace.

  • ...

Osteopathie.be est là pour accompagner ses membres. Elle vous donnera accès à une série d'articles pour respecter ses obligations légales et pour respecter le GDRP (protection de la vie privée).
Rejoignez-nous une profitez d'une foule d'avantages afin de bien commencer votre carrière d'ostéopathe !