22 décembre 2020
Pas de matériel de protection pour les ostéopathes

Notre porte-parole réagit dans la presse.

Nos porte-parole réagissent dans la presse.

En tant qu'ostéopathe à moitié reconnu, j’ai poliment adressé une demande au ministère de la Santé pour du matériel de protection. Peu de temps auparavant, j'avais appris qu'une aide matérielle avait été accordée à une série de professions de soins : un paquet de masques buccaux, de gants et de tabliers. Le ministère avait remarqué, à juste titre, que les courageux prestataires de soins de première ligne sont en contacts physiques étroits au quotidien avec leurs patients. Le port d'équipement de protection n'est pas un luxe inutile, surtout maintenant que les stocks sont abondants. Ce serait également utile pour les ostéopathes car nous traitons manuellement nos patients de la tête aux pieds pendant au moins une demi-heure.

Lisez la suite de l'article publié dans La Libre le 19-12-2020 et l'article paru dans De Standaard le 08-12-2020.