15 avril 2015
Dossier Ostéopathie bloqué 31-01-2014

Communiqué de Madame Onkelinx

L’ostéopathie en Belgique, c’est environ 1.600 praticiens et 10.000 consultations par jour.
Je travaille depuis des mois en collaboration avec les parlementaires, les ostéopathes, le monde médical et les autorités universitaires pour encadrer strictement la pratique de l’ostéopathie. Il s’agissait de mettre en œuvre la loi Colla de 1999 qui reconnait cette pratique non conventionnelle.

Malheureusement, ce dossier est bloqué, certains voulant obliger le patient à consulter un médecin avant d’aller chez l'ostéopathe.
En imposant de manière tout à fait arbitraire cette consultation préalable chez le médecin, malgré les nombreux avis et recommandations contraires des professionnels de la Commission Ostéopathie, et en contradiction avec la loi, on en vient paralyser l’encadrement indispensable de cette pratique.

C’est une injure aux ostéopathes qui exercent sérieusement leur profession.
C’est la porte ouverte aux charlatans de toutes sortes qui peuvent se déclarer ostéopathes sans disposer de la formation nécessaire.
C’est, tout simplement, mettre en danger les patients.

JE N’ACCEPTE PAS QUE LA SÉCURITÉ DES PATIENTS SOIT AINSI PRISE EN OTAGE !

Un encadrement strict de l’ostéopathie est en effet indispensable : les patients doivent pouvoir s’adresser en toute confiance à des professionnels sérieux et valablement formés !

Par souci d’égalité de traitement, nous avons proposé que, pour les prestations non remboursées, les kinés puissent également travailler directement avec les patients, tout en les conscientisant sur l'importance de disposer d’un diagnostic médical préalable.

Si le blocage persistait, le PS en fera en tout cas une de ses priorités dans son programme pour les prochaines élections.

Source: L. Onkelinx